France 3 Bourgogne parle de l’association Les Doigts Qui Rêvent

http://bourgogne.france3.fr/2013/12/31/page-hiver-les-doigts-qui-revent-386397.html

Publié le 31/12/2013

Logo France 3 Bourgogne

Retrouvez sur le site internet de France 3 Bourgogne, dans la rubrique culture, page hiver, un reportage vidéo de Marianne Picoche et Amélie Douay sur Les Doigts Qui Rêvent avec :

- Solène Nègrerie, responsable de création aux Doigts Qui Rêvent
– Philippe Claudet, « chef d’orchestre » des Doigts Qui Rêvent
– Françoise Paghent, bénévole aux Doigts Qui Rêvent
– Jacky Dubois, éducateur technique spécialisé à L’Atelier Pour Voir (Acodège).

Il était une fois une drôle de maison d’édition. Depuis 20 ans, à Talant en Côte-d’Or, elle conçoit des albums et des livres pour les enfants qui ne voient pas. Des ouvrages façonnés par l’ « Atelier pour voir », des personnes en insertion.

Image APV site France 3 Bourgogne

C’est une belle histoire, comme un conte. L’histoire de parents d’enfants déficients visuels et d’instituteurs spécialisés. Ils créent au début des années 90 un ouvrage pour une petite fille aveugle et un peu perdue dans l’école où elle arrive comme interne. C’est « Au pays d’Amandine dine dine » qui va faire prendre conscience aux fondateurs des « Doigts qui rêvent » qu’il y a un vrai besoin, un vrai désir chez les enfants aveugles.

 

En 1993, l’association « Les Doigts Qui Rêvent » est donc créée avec pour objectif de créer des albums tactiles illustrés et aider ainsi les enfants à accéder aux livres, à l’écrit, à la lecture. En 1996, elle crée un atelier de fabrication « L’Atelier Pour Voir », une entreprise d’insertion qui façonne les ouvrages conçus chaque année par l’association.

 

En 2013, la belle histoire continue. L’association a publié 220 titres pour les tout petits jusqu’aux lecteurs confirmés, en 35.000 exemplaires dont certains en plusieurs langues. Un centre de recherche pluridisciplinaire a même été créé autour des livres pour les non-voyants et des partenariats noués avec des universités françaises et étrangères.

 

Extraits du reportage vidéo :

Marianne Picoche, France 3 Bourgogne : «  Les Ateliers Pour Voir, chantier d’insertion gère l’essentiel de la fabrication des livres tactiles par le biais d’une équipe d’une dizaine de personnes qui se renouvelle sans cesse, des chômeurs longue durée qui reprennent ici contact avec la réalité du monde du travail »

Jacky Dubois, Éducateur Technique Spécialisé des « Ateliers Pour Voir », un chantier d’insertion géré par l’Association Acodège : « Chacun va avoir à faire toutes les parties, assembler le livre, coller les éléments dedans, faire les couvertures, de l’emboitage. Durant leur parcours chez nous, que l’on essaie le plus court possible car cela veut dire qu’ils sont relancés dans la vie professionnelle, ils auront fait un livre dans leur intégralité. Parce qu’il n’y a rien de plus gratifiant que de dire j’ai fini quelque chose ».

 

Pour en savoir plus sur Les Ateliers Pour Voir :

  • Les Ateliers Pour Voir, c’est le seul chantier d’insertion dont l’activité est la réalisation de livres tactiles pour mal voyants en Europe
  • Le chantier d’insertion Les Ateliers Pour Voir sert de tremplin pour repartir dans la vie professionnelle
  • Les personnes travaillent dans ce chantier d’insertion au maximum deux périodes de douze mois
  • Pendant le chantier d’insertion, les salariés élaborent un projet professionnel avec une conseillère en insertion professionnelle de l’Acodège.
  • Depuis 1996, 375 personnes ont pu être intégrées au Chantier d’insertion Les Ateliers Pour Voir
  • Depuis 2013, une nouvelle activité professionnelle de gestion des archives et documents (logistique, numérisation, destruction, archivage) est venue compléter l’activité de production de livres tactiles afin de diversifier les compétences professionnelles acquises par les salariés du chantier d’insertion Les Ateliers Pour Voir